27 juin 2018

Quand les Renardeaux deviennent Renards...

Le pré ou j'affûtes les renardeaux vient d'être fauché, le soir même, je tente ma chance.

Renarde_1

20h30, ils sortent du bois, leur mère les accompagne, les herbes hautes ne sont plus un obstacle pour la photo.

Renarde et renardeaux

Et c'est sous la surveillance de leur mère que les renardeaux,

Renard jeune

 aiguisent leurs sens

Renardeaux jeu

Pour devenir de véritable petits Renards. 

Renardeaux jeu_3

Prêt à affronter la dure loi de dame nature... 

Renardeaux jeu_1

 

Posté par gups71 à 16:31 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


21 juin 2018

Les renardeaux et la Chevrette...

Le 16 juin dernier, je faisait la rencontre d'un renardeau et d'un Brocard, hier soir je retourne à leur rencontre. 19h10, j'arrive proche de mon poste d'affût que déjas à une centaine de mètres, je vois les herbes bouger ? J'enfiles la cagoule, les gants, histoire d' avoir un peu plus chaud, et longe la haie qui m'emmène à eux. Arrivé à moin de 30 mètres, ils sortent un peu des herbes et rentrent au bois presque aussi vite.

renardeau_3

 Sur la gauche les herbes bougent encore...

renardeau

Un peu moin timide, celui rencontré la semaine dernière se met un peu plus à découvert. Plus gris que les autres, il est facilement identifiable.

renardeau_4

Se permettant même une approche dans les hautes herbes.

renardeau_5

Je vois les herbes bouger, s'approchant de plus en plus, sans jamais le voir quand à moins de 5 mètres, il lève enfin la tête.

renardeau_2

M'offrant ce portrait entre 2 brins d'herbes. 3 clichés plus tard il prend la fuite sans trop être apeuré. Et comme la semaine dernière, l'histoire se répète avec une légère différence.

Chevrette

Cette fois ci, c'est madame qui sort du bois.

Chevrette_2

Récoltant quelques jeunes pousses au passage.

Chevrette_1

Avant de quitté les lieux aussi tranquillement qu'elle était arrivée.

Chevrette_3

Tout comme moi...

Posté par gups71 à 21:51 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 juin 2018

Billebaude forcée...

Mon voisin ayant fauché ses prés, dés le lendemain matin je part inspecter les lieux. Au loin, un Lièvre glâne tranquillement le long d'une haie.

Lièvre

La matinée étant déjas bien avancée, j'ais hâte d'être au soir pour y poser mon trépied. Malheureusement, ou heureusement, les choses ne se passent pas toujours comme ont veut. Le soir venu, mon voisin met son foin en bottes et travailleras dans ses prés jusqu'à 21h45, courageux les gars...Donc, direction un autre poste d'affût à quelques km de chez moi en lisière de bois, ou je sais que le soleil sera avec moi. En arrivant sur place, j'aperçois au loin un chevreuil ! Arrêt immédiat, marche arrière sur le quad, et je rebrousse chemin sur 200 mètres environ. Je longe discrètement la lisière en scrutant les lieux, mais rien, le Chevreuil a disparu. Je me trouve un poste d'affût et patiente. Au bout de 5 courtes mn, un mouvement sous un merisier attire mon attention. 

Renardeau_1 

Un renardeau, friant de cerises, curieux joue à cache cache avec moi pendant plus de 20 mn, un pur bonheur. 

Renardeau_2

Toujours planqué dans les herbes, il ne fait que de brèves apparitions. 

 Renardeau

Le soleil baisse un peu les yeux, l'ouie et l'odorat du renardeau lui  disent de quitter les lieux ? Normal, il ne fait pas le poid. 

Brocard

1 heure après mon arrivé, le Brocard sort du bois, je n'ais pas bougé, adossé à un arbre, tenue cam, cagoule et gants, le Brocard se demande quel est cette chose etrange sur son territoire. Il m'approcheras à une douzaine de mètres, m'aboyant régulièrement et tellement proche que parfois il ne tenait pas dans l'objectif...

Brocard_1

A 21h10, il rentrera au bois, et moi, chez moi... Comme quoi, les changements de programme à la dernière minute ne sont pas forcément mauvais.  

 

Posté par gups71 à 09:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 mai 2017

Des nouvelles des Renardeaux...

Après 2 semaines d'observation régulière, j'ais réussi ce matin, à leur voler quelques images. En 2 semaines, les renardeaux ont bien grandis, ils s'éloignent un peu plus de leur terrier, ce qui ne facilite pas leur observation. Tantôt derrière les fougères, qui elles aussi grandissent très vite, souvent près d'autres gueules de terriers cachées dans les ronces, mais je reste caler sur la gueule principale du terrier.

DSC_9088 copie

En 2 semaines, je les aurait affûtés 5 fois, à 4 reprises j'aurais croisé leur chemin et leur aurais tiré le portrait 3 fois.

DSC_9097 copie

Ils sont d'un calme impressionnant pour des jeunes, se déplaçant lentement, souvent proche et invisible à la fois.

DSC_9105 copie

Ils passent leur temps à naviguer d'une entrée de terrier à une autre, sans jamais faire de bruit, toujours en alerte, et au moindre bruit, ils disparaissent en un éclair. 

DSC_9118 copie

Pour parfois en ressortir quelques secondes après. 

DSC_9113 copie

J'ais énormément de mal à les quitter, alors je profite qu'ils disparaissent de mon champ de vision, et moi du leur, pour m'eclipser aussi discrètement que possible.

DSC_9128 copie

Malgré ma discrétion, je n'aurais toujours pas croisé les parents près des terriers..  

Posté par gups71 à 12:37 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,