Ce matin, il est 7h quand j'ouvre les yeux, à 7h30, je part sur les traces du Pic Noir. J'enfourche le quad et un froid piquant vient me glaçer le sang. A force de lui courir après, j'ais enfin trouvé ce qui sera sans doute, sa futur demeure. Il y a de ça, quelques jours, je me suis préparé un affut à une trentaine de mètres de son trou. 7h45, je suis installé, la lumière n'est pas au rendez-vous comme je l'éspèrais mais c'est déjas un bon début. Son trou étant exposé à l'Est et mon affut en face, quand le soleil sera de la partie, j'aurais l'emplacement idéal. Après 1h15 d'attente dans un froid glacial et une couverture nuageuse qui empêche le moindre rayon de soleil de passer, Mr le Pic Noir fait enfin son apparition.

pic noir_1

Il ne restera que quelques minutes, le temps pour moi de tester mon affut et mes réglages et me rendre compte que la mesure spot aurait été sans doute bien plus judicieuse, mais il est trop tard, ça sera pour la prochaine fois...

pic noir_2

A 1250 iso, à F/6.3 et 1/500 en vitesse, le piqué reste limite à cette distance, et il me faut espérer de meilleurs jours pour obtenir ce que je veut. Mais...je suis patient et je n'en suis qu'aux préliminaires.