Cette année, je me suis fixé comme objectif, le Pic Noir, un oiseau très craintif à la vue perçante qui, quoi qu'il arrive ne se laisse approcher sous aucuns prétextes. Depuis début janvier, 2 à 3 fois par semaine je part à sa recherche dans un petit bosquet d'environ un hectare qu'il fréquente régulièrement. Je le vois, l'aperçois, l'entends à chaque sortie, mais pour le mettre en boite, c'est une tout autre histoire. Le 04 février dernier, j'arrive enfin à lui tirer le portrait, mais pas comme j'aimerais...

pic noir

A force de persévérance, hier, après 3 heures d'affut le matin et 2 heures en fin d'après-midi, j'ais enfin été récompensé de mes efforts. A 16h45, il fait une brève apparition de quelques secondes à une vingtaine de mètres, me laissant juste le temps de prendre 4 clichés avant de diparaitre sous le couvert de la forêt.

pic noir_2

Pas moin d'une trentaine d'heures d'affut ont suffit à réaliser cette photo et ce n'est que partie remises car j'ais bien l'intention de le suivre durant toute cette année et en tirer le meilleur... Pour me faire patienter un rouge gorge venait régulièrement me rendre une petite visite, et forcément je n'ais pas résisté à lui tirer le portrait

rouge gorge

Ce matin, réveil à l'aube, et oui, je ne lâche pas l'affaire, le soleil n'est pas encore levé quand j'aperçois au loin 2 taches sombre dans les prés gelés en bas de chez moi, changement de programme, le pic attendra. j'enquille un café fissa, saute dans mes bottes et une course contre le temps s'enchaîne. 1 bon km me sépare de ces 2 tâches, j'ais bien ma petite idée de ce que cela pourrait être mais la curiosité l'emporte.

Sur place et après une approche de 20 mn, ce sont 5 chevreuils qui se présente à moi.

chevrette_1

Dont un superbe brocard joliment couronné.

chevrette + brocard

chevrette + brocard_1

Le 600 mm ne me permettant pas de plan large, je n'ais pas réussi à mettre les 5 chevreuils sur le même plan, dommage, ça méritait.

chevrette

Après 2 mois sans photos à pester contre le temps, la chance tournerait elle enfin...