Ces derniers temps, je ne suis pas très productif, j'ai beau traîner les bois, pas grand choses ne se passent. Les castors laissent quelques traces de leur passages, mais pas moyen de les voirs ?

DSC_7320

Des arbres écorcés éspacé d'un petit kilomètre de l'endroit ou j'avais trouvé les premiers, m'indique qu'ils traînent toujours dans ces quartiers.

DSC_7322

 

DSC_7325

Les ramiers ont entamnés leur migration inverse.

DSC_5553 copie

 

DSC_6802 copie

Parmis eux, un pigeon colombin c'est mêlé à la bande

DSC_7395 copie

Une mésange à longue queue m'a offert une photo sympa

DSC_7413 copie

Ce matin, c'est un écureuil qui m'a honnoré de sa présence.

DSC_7466 copie

1h30 plus tard, un tas de poils attire mon attention, je fouille les alentours et à quelques dizaines de mètres en m'approchant, (âmes sensible s'abstenir) Je découvre le cadavre d'un chevreuil mangé.

DSC_7473

 

DSC_7474

Un animal certainement blessé la semaine dernière à la fermeture de la chasse mais qui n'a pas été perdu pour tout le monde, renards et blaireaux se chargent de la dépouille. Quelques semaines auparavent, c'est un crâne de brocard que j'avais trouvé, qui avait surement subit le même sort...

DSC_7348

Avec le printemps qui approche, dame nature se reveil, la faune recommence à bouger, les oiseaux à chanter, ça sent bon les beaux jours...